fbpx

As-tu un plancher pelvien stressé?

23 août 2023

As-tu déjà ressenti cette envie (même peut-être ses envies) pressante avant de faire une présentation orale ou avant un rendez-vous important? Et malgré cette sensation urgente, tu n’as fait qu’un pipi de quelques gouttes? C’est la faute du stress!

On connait bien les impacts du stress sur notre corps à court et à long terme, par exemples, l’hypertension, un système immunitaire plus faible, des brûlures d’estomac, des maux de tête, de l’eczéma, des problèmes de concentration, de l’insomnie, de l’irritabilité, de l’anxiété et j’en passe.

Le stress a aussi un impact direct sur les fonctions de ton plancher pelvien. Savais-tu qu’il existait un bon et un mauvais stress?

Les impacts du «mauvais» stress sur le plancher pelvien

1.Dysfonction musculaire

As-tu remarqué comment tes épaules ou ta mâchoire sont crispés quand tu es stressée? Certains muscles réagissent davantage lorsqu’on est soumis à une situation stressante. Dans une étude de 2001 par van der Velde & Everaerd, le plancher pelvien des femmes était plus tendu lorsqu’elles visionnaient des séquences épeurantes du film Jaws alors qu’il ne l’était pas en regardant des capsules plus neutres comme la météo.
Ainsi, le stress, surtout si subit depuis un certain temps, peut contribuer à une tension musculaire excessive, entraîner des spasmes ou une contraction involontaire des muscles du périnée. Cela peut causer des douleurs, de l’inconfort ou même des troubles comme le syndrome du muscle piriforme, une condition où le muscle piriforme (un muscle très proche du plancher pelvien) exerce une pression sur le nerf sciatique.

2. Troubles sexuels

Le stress peut influencer négativement la fonction sexuelle. Chez les femmes, il peut entraîner une diminution de la lubrification vaginale. Cette sécheresse, en plus si en présence de tensions musculaires, d’une baisse du désir ou d’un débalancement hormonal, peut occasionnée des sensations de douleur ou de brûlure pendant les rapports sexuels.

Tu as des douleurs aux relations sexuelles? Je t’en parle plus dans ce live Les douleurs aux relations intimes.

3. Constipation ou diarrhée

Le stress peut altérer les habitudes intestinales et contribuer à la constipation. Les muscles du plancher pelvien jouent un rôle dans la défécation en aidant à expulser les selles. Un dysfonctionnement de ces muscles peut entraver ce processus.

Chez d’autres personnes, le système digestif peut répondre à l’opposé et plutôt entraîner des diarrhées.

Tu as de la constipation? Ce live sur la technique pour aller à la toilette pourrait t’intéresser 

4. Incontinence urinaire ou urgence mictionnelle

 

Plusieurs facteurs physiologiques et psychologiques peuvent expliquer l’envie d’uriner en réponse au stress.

Comme nous l’avons vu, le stress peut amener des contractions musculaires dans notre corps. Cette tension peut exercer une pression sur la vessie et entraîner une sensation d’envie d’uriner.

De plus, le plancher pelvien peut se fatiguer à force d’être contracté. Ainsi, quand ton corps aura besoin que le plancher pelvien fasse son travail de retenir tes urines lorsque tu tousses, tu ries ou tu forces, celui-ci n’en sera peut-être pas capable et cela pourra amener des incontinences.
Pour comprendre comment fonctionne la continence, écoute ce Live Facebook.

Notre système nerveux régule les fonctions involontaires du corps, comme la digestion, la respiration et la miction. En cas de stress, il peut être déséquilibré, ce qui peut influencer la contraction des muscles de la vessie et entraîner une sensation d’urgence.

Le corps libère des hormones du stress telles que l’adrénaline et le cortisol. Ces hormones peuvent influencer la façon dont les muscles et les organes fonctionnent, y compris la vessie.

Si tu as des urgences urinaires, avec ou sans incontinence, je t’invite à écouter ce live Facebook

Les impacts du «bon» stress sur le plancher pelvien

 

Un stress positif ou un niveau de stress bien géré peut être bénéfique et amener une personne à se sentir stimulée, motivée et engagée. Certaines activités physiques et mentales liées au bon stress peuvent indirectement avoir un impact positif sur la santé du plancher pelvien. Mais qu’est-ce qu’un stress positif? Il peut s’agir d’un défi que l’on se donne au niveau professionnel, personnel ou sportif. Le simple fait de faire de l’activité physique est un stress en soi. Mais celui-ci, si bien dosé, est un stress positif.

Renforcement du plancher pelvien

 

L’activité physique on le sait, renforce nos muscles et augmente nos capacités. Le plancher pelvien étant un groupe de muscles, est aussi concerné par ces bienfaits de bouger.  Un bon tonus musculaire du plancher pelvien peut aider à prévenir les problèmes tels que l’incontinence urinaire et les prolapsus (descente d’organe).

Gestion du stress

L’exercice physique est bien connu pour aider à gérer le stress. Faire sortir le méchant, s’aérer les idées, voir des gens, s’imprégner de la nature. Tout ça peut aider à se détendre et à favoriser la relaxation de l’esprit, du corps, dont le plancher pelvien. Une meilleure gestion du stress va contribuer à balancer les effets du stress que l’on a vu plus haut et ainsi favoriser un système immunitaire plus efficace, une meilleure digestion, une productivité accrue, un sommeil réparateur, une humeur positive et j’en passe encore!

Posture et conscience corporelle

 

Le bon stress peut amener certaines personnes à être plus conscientes de leur corps et de leur posture. Une posture corporelle optimale peut également contribuer au bon fonctionnement du plancher pelvien en réduisant la pression exercée sur ces muscles.

 

SI tu vis du mauvais stress ou si tu as des symptômes qui sont augmentés par ces situations, ne perd pas espoir. Il y a des solutions. Lis la suite de cet article pour en savoir plus : Déstresse ton plancher pelvien.

Vous pourriez également aimer lire…

Booste ton système immunitaire pour rester actif tout l’hiver

Booste ton système immunitaire pour rester actif tout l’hiver

Bonne nouvelle! Faire de l’activité physique modérée régulièrement renforce le système immunitaire!!

Mais savais-tu qu’il existe une période qui s’appelle «la fenêtre ouverte», où le système immunitaire peut être affaibli?

Courir l’hiver : comment y prendre plaisir

Courir l’hiver : comment y prendre plaisir

Avec son tapis blanc, l’hiver est une si belle saison, on serait fou de ne pas en profiter! Certes, cette saison apporte son lot de défis ou défaites 😉 Mais si tu es prêt à relever ce défi et explorer cette magnifique saison, il existe plusieurs solutions pour te rendre la vie plus facile et surtout, rendre ta course sécuritaire!!!